Actualités

Visite du Président du Grand Narbonne au ministère de l’Environnement

Le 02 août 2016
Implantation d’éoliennes off-shore - Le Grand Narbonne

Point sur l’appel à projet d’implantation d’éoliennes off-shore

Le Grand Narbonne, territoire à énergie positive pour la croissance verte

Vendredi 22 juillet, Jacques Bascou, Président du Grand Narbonne, s’est rendu au ministère de l’Environnement dans le cadre de la mise en valeur des projets de Territoire à énergie positive pour la croissance verte, dont Le Grand Narbonne est un des lauréats. L’occasion de faire le point sur l’appel à projet pour l’implantation d’éoliennes off-shore au large du littoral de notre territoire.

Le 4 avril, 10 candidats ont déposé leurs candidatures au niveau national ; 2 ont été retenus le 22 juillet 2016, dont, pour notre région, l’entreprise Quadran.

Ce projet expérimental sera implanté au large de Gruissan, avec un raccordement et une maintenance depuis Port-la-Nouvelle. Doté d’un flotteur béton IDEOL (filiale de Bouygues) et d’une éolienne Senvion (marque Allemande), le projet affiche un partenariat franco-allemand propice à l’export. Après concertation avec des pêcheurs locaux, des récifs artificiels seront créés comme mesures compensatoires.

Des projets de mytiliculture (élevage de moules), d’algoculture (culture en masse d'algues) et de pisciculture (élevage de poissons) dans les flotteurs, sont développés avec les prud’homies et des start-up qui pourront bénéficier du financement territorial du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP). L’ouverture du capital à l’investissement participatif est envisagée via la plateforme Enerfip. Le projet apportera des services complémentaires innovants, notamment par la création d’un open data (données en libre accès et réutilisation autorisée) des mesures réalisées en mer pour des applications météo, de pêche, d’analyse de la qualité des eaux, des relevés de vent pour les sports de glisse…

Engie, qui porte un projet sur Leucate n’a pas été retenu pour faire partie de la première vague des lauréats et doit compléter ses propositions, pour une deuxième vague de lauréats qui sera annoncée en septembre.

Par ailleurs, Arkolia, entreprise montpelliéraine avait été écartée le 30 juin. Après une rencontre entre le Président d’Arkolia et M. Lefocheux, du Commissariat Général à l’Investissement (CGI) le 21 juillet dernier, Arkolia pourrait également figurer dans la deuxième vague de lauréats.

C’est une grande satisfaction pour Le Grand Narbonne, la Région, la Chambre de Commerce et d’Industrie et la Chambre des Métiers, représentant l’ensemble des acteurs économiques locaux qui se sont mobilisés pour favoriser l’intégration des fermes éoliennes sur la côte audoise.

Le Parlement de la mer, au niveau régional a déjà été associé. Au niveau local, le Conseil de développement du Grand Narbonne et du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée, a joué un rôle important dans le projet Grand Port « Port-la-Nouvelle 2015 ».

L’extension du port industriel de Port-la-Nouvelle qui a débuté en 2015, est portée par la Région et soutenue par Le Grand Narbonne, le Département et les chambres consulaires. Il est prévu d’adapter l’infrastructure portuaire et le calendrier aux besoins spécifiques des porteurs de projets d’éolien flottant.
Enfin le Pôle Mer a été un partenaire efficace notamment en établissant un inventaire des sous-traitants potentiels des porteurs de projets retenus pour leur réalisation.

Principaux partenaires pour l'implantation d’éoliennes off-shore au large du littoral du Grand Narbonne.