Actualités

Territoire à énergie positive pour la croissance verte : après une première enveloppe de 500 000 €, Le Grand Narbonne obtient une subvention de 1 M €

Le 20 mai 2016

Remise officielle du label par Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, à Jacques Bascou, Président du Grand Narbonne, en juillet 2015.

Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, vient d’informer Jacques Bascou, Président de la Communauté d’agglomération du Grand Narbonne qu’une subvention supplémentaire d’un million d’euros est accordée au Grand Narbonne dans le cadre de son programme d’actions « Territoire à énergie positive pour la croissance verte ».

En septembre 2014, Le Grand Narbonne avait répondu à l’appel à projets du ministère de l’Ecologie parmi 528 candidatures. Sélectionné comme «Territoire à énergie positive pour la croissance verte » avec 200 autres territoires, Le Grand Narbonne a reçu en avril 2015 une première subvention de 500 000 €.

Selon la qualité des projets et leur contribution aux objectifs inscrits dans la loi de transition énergétique, le ministère avait annoncé que cette première aide de 500 000 € pourrait être complétée...

Avec cette subvention complémentaire de 1 million d’euros annoncée aujourd’hui, Le Grand Narbonne va poursuivre les projets qui contribuent efficacement à la baisse de la consommation d’énergie sur le territoire, à la production d’énergie renouvelable et à la mobilisation citoyenne.

Jacques Bascou s’est réjoui que le projet du Grand Narbonne ait retenu l’attention de l’État : « Ces leviers financiers sont une véritable opportunité pour Le Grand Narbonne d’intensifier la structuration de la filière économique liée au secteur de l’environnement ».

La candidature du Grand Narbonne

Pour le ministère de l’Écologie, un territoire à énergie positive est un territoire de l’excellence environnementale qui définit un programme d’actions. Il se fixe des objectifs dans six domaines :

1 ► Réduire la consommation d’énergie dans le bâtiment et l’espace public
Dans sa réponse à l’appel à candidature, Le Grand Narbonne évoque notamment des travaux de rénovation énergétique sur sa première pépinière d’entreprises Eole (construite en 1992) ), et de bâtiments du type de la maison de l’étudiant ; un soutien aux bailleurs sociaux pour les projets de rénovation énergétique du parc de logements sociaux ; l’équipement en LED pour l’éclairage public des futurs zones d’activités économiques, la création d’une plateforme de conseil pour les travaux de rénovation énergétique…

2 ► Diminuer les émissions de gaz à effet de serre et les pollutions liées aux transports
Le Grand Narbonne prévoit la création d’une plateforme intermodale et de mise à disposition de véhicules électriques et l’installation de 41 bornes électriques sur son territoire.

3 ► Développer l’économie circulaire et la gestion durable des déchets
Le Grand Narbonne a mis à l’étude un projet de méthanisation des déchets ménagers de professionnels.

4 ► Produire des énergies renouvelables locales
Le Grand Narbonne participe au projet de parc coopératif des énergies qui recevrait notamment une installation photovoltaïque de 12 MWc et des cultures de biomasse. Ce dispositif se veut exemplaire et participatif avec la possibilité donnée aux citoyens d’investir localement dans la production d’énergies.

5 ► Préserver la biodiversité, protéger les paysages et promouvoir l’urbanisme durable
En lançant la 2e tranche de l’aménagement du Parc méditerranéen de l’innovation, avec un incubateur hôtel d’entreprises innovantes issues de la filière environnement, Le Grand Narbonne veut créer un écosystème pour la croissance verte. Dans sa candidature, la Communauté d’agglomération a également évoqué trois projets innovants visant la réutilisation de l’eau en sortie de station d’épuration.

6 ► Développer l’éducation à l’environnement, éco-citoyenneté et mobilisation locale
L’édition d’une charte de bonnes pratiques et d’un guide d’utilisation des systèmes de chaleur et de climatisation accompagneront une campagne de sensibilisation.

En savoir plus

La prise en compte des préoccupations environnementales est une nécessité pour l’essor du territoire.
Le Grand Narbonne a choisi d'utiliser ses ressources et ses atouts naturels comme moteurs de sa croissance et d’en faire des opportunités de développement économique et de création d’emplois.
► Le Grand Narbonne agit pour la croissance verte.