Actualités

Musée régional de la Narbonne antique

Le 13 novembre 2015

Lancé en 2010 par la Région Languedoc-Roussillon, le projet de construction du Musée régional de la Narbonne antique devient réalité avec la pose de la première pierre le 10 novembre 2015.

Jacques Bascou, Président du Grand Narbonne se félicite « du lancement de la construction de ce musée qui représente l’investissement public le plus important jamais réalisé sur notre territoire. Le Musée régional de la Narbonne antique, dessiné par Norman Foster, va constituer un nouveau moteur de l’économie locale : aujourd’hui avec un chantier de 49 millions d’euros et demain avec une fréquentation annuelle estimée à 100 000 visiteurs avec des retombées économiques et touristiques importantes dans tous les secteurs (transport, hébergement, restauration...) ».

Pour Jacques Bascou, « l’envergure du projet mérite le soutien et le plein engagement du Grand Narbonne. Je souhaite d’ailleurs rendre hommage à Georges Frêche, qui a initié ce projet dès 2008. Historien passionné, il avait une vision pour développer notre région qui s’appuyait sur la création d’un véritable circuit culturel valorisant la richesse de notre patrimoine antique. Il souhaitait faire revivre la capitale de la Narbonnaise antique en révélant au grand jour les collections des pièces archéologiques romaines. Je me félicite de la concrétisation du projet qui va permettre de faire rayonner le territoire non seulement au niveau régional, mais aussi au niveau national et international ».

Lors du Conseil communautaire du jeudi 12 novembre 2015, Le Grand Narbonne approuve les statuts de l’Etablissement public de coopération culturelle

Jacques Bascou, Président de la Communauté d’agglomération du Grand Narbonne, se félicite de l’approbation des statuts de l’Etablissement public de coopération culturelle du Musée régional de la Narbonne antique : « Cet équipement culturel, fruit d’un investissement sans précédent de la Région, sera une structure phare du territoire, qui lui permettra de rayonner et de bénéficier de retombées touristiques et économiques importantes », souligne Jacques Bascou, « le Musée régional de la Narbonne antique va marquer l’avenir du territoire. »

Pour Marie Bat, Vice-Présidente du Grand Narbonne déléguée à la Culture, maire de Bages ce musée rassemble des forces vives sur l’agglomération et de nombreuses associations. Il est évident qu’il faut être partenaire dans la gestion du Musée régional de la Narbonne antique pour l’innovation, la programmation, la mise en place d’offres touristiques pour accueillir des visiteurs « amateurs » de patrimoine archéologique antique de Narbonne et de son territoire... pour renouer avec l’attractivité, le rayonnement et la vitalité. »

Edouard Rocher, Vice-Président délégué aux Transports et à l’Intermodalité, maire de Coursan, a rappelé que le futur musée est « un atout culturel, touristique et architectural mais également, avec un investissement de près de 50 M€ de la Région, un chantier colossal et une bouffée d’oxygène pour l’ensemble des entreprises locales. Ce musée est légitimement implanté sur la ville centre, avec pour Narbonne des retombées importantes sur l’hôtellerie et la restauration, mais c’est un établissement culturel et touristique qui, nous en sommes persuadés, rayonnera sur l’ensemble de nos 39 communes. »